Avertir le modérateur

12/09/2007

"Oui, je parle rugby!"

medium_Ballon-Rugby.jpg

La francophonie cherche depuis une bonne décennie à renforcer son aura en s’associant à de grands événements internationaux. Le dernier en date : la coupe du monde de Rugby, avec l’opération « Oui, je parle rugby ». Il s’agit d’une campagne de promotion de la langue française à destination des supporters étrangers et développée dans une atmosphère populaire qui puisse réponde à « l’esprit » de ce sport. Les principales composantes de ce projet s’articulent autour d’un kit distribué aux spectateurs étrangers à l’entrée des stades, kit qui recense les 250 phrases indispensables pour séjourner en France. Un film sur TV5 Monde a aussi été produit : il présente les portraits de douze joueurs de nationalités diverses, aujourd’hui « linguistiquement intégrés » dans la société française. Enfin, une méthode sur CD-ROM a été développée, elle est intitulée « le français dans la mêlée ». Elle constitue un support pédagogique pour enseigner en quinze séances d’une à deux heures les fondamentaux du rugby et de la langue française.

Que penser d’une telle stratégie ? Une très bonne chose sans conteste. On profite d’un événement majeur et particulièrement visible pour stimuler l’offre et la demande de français. On s’aperçoit à cette occasion que de grands partenaires comme TV5 ou RFI développent une force de frappe assez intéressante et parviennent à crédibiliser  cette opération en lui assurant une assise médiatique forte. Plusieurs axes rentrent en assez bonne complémentarité. Les trois documents développés poursuivent ainsi des objectifs différents : touristiques, médiatiques et pédagogiques. Le choix des publics apparaît pertinent et le côté ludique de l’opération assure son charme. Il demeure bien quelques aspects plus naïfs : j’ai suivi la retransmission  de Argentine – France sur TV5 : à trois reprises le commentateur sportif a développé un discours sur le caractère francophone de la compétition… cela sentait un peu la directive politique et le pauvre journaliste a eu bien du mal à laisser tout cela apparaître complètement naturel. Mais bon ! Ne faisons pas trop la fine bouche… c’est l’intention, surtout en la matière, qui compte.

Bref, continuons… Je crois que cette politique stratégique pourra se révéler extrêmement payante sur le moyen terme. Jusqu’il n’y a pas très longtemps, des projets de ce type, souvent plus timides, suscitaient des réactions beaucoup moins positives. En gros, on pouvait la résumer sous une expression du type : « mais qu’est ce qu’ils viennent nous chanter avec leur francophonie ! » Petit à petit, la démarche francophone se banalise. Elle fonctionne en spirale, illustrant ici et là ses diverses dimensions : politiques, économiques, citoyennes. Elle s’inscrit dans le paysage, ce qui l’autorise à se débarrasser de ses derniers complexes. Elle avance à découvert et commence à affirmer : « voici ce que moi, francophonie, je puis apporter comme éclairage spécifique à tel débat, voici les valeurs qui légitiment mon action et le rôle qui me revient ». Même le public français pourrait bientôt lui reconnaître une légitimité ! C’est dire.

Eh bien, j’en suis enchanté. La conquête des médias est source de légitimité. A l’abordage !

 

Arnaud PANNIER

Commentaires

Bonjour Arnaud,
Vous êtes sûr de vous y connaître en rugby ?
Quand vous dites :
"Il demeure bien quelques aspects plus naïfs : j’ai suivi la retransmission de Argentine – France sur TV5 : à trois reprises le commentateur sportif a développé un discours sur le caractère francophone de la compétition… cela sentait un peu la directive politique et le pauvre journaliste a eu bien du mal à laisser tout cela apparaître complètement naturel. " ... :(

Savez-vous au moins que la moitié des joueurs argentins évoluent en France ? Dans ces conditions, le commentaire n'a rien de naïf, de "forcé par en haut", il est plus que pertinent !

Écrit par : Aleks | 13/09/2007

Et par ailleurs, la quasi-totalité des joueurs géorgiens et roumains jouent en France aussi. Le français doit donc être la 2ème langue la plus parlée en Rugbystan.

Écrit par : Aleks | 13/09/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu