Avertir le modérateur

02/10/2008

Viendra, viendra pas?

 

images.jpg

La Francophonie demeure un peu « suspecte » pour les autorités algériennes.

Encore aujourd’hui, l’Organisation Internationale de la Francophonie, dans de nombreux discours politiques algériens, est taxée de colonialisme par des leaders d’opinions.

Les relations institutionnelles entre ce pays et les instances de la Francophonie sont donc complexes. En 2006, l’Algérie n’avait participé que comme « invité spécial » aux travaux de l’O.I.F. Pour autant, les choses pourraient évoluer et les autorités canadiennes aimeraient, lors du XIIe Sommet qui se tiendra à Québec en octobre, marquer un grand coup en voyant l’Algérie annoncer son adhésion complète aux instances internationales de la Francophonie.

 

Reste que les jeux ne sont pas faits...

Le président algérien, Abdelaziz BOUTEFLIKA fait l’objet d’une cour assidue des Québécois. Participera t’il au sommet ? Beaucoup verraient dans cette présence un signe très positif.

Mais une telle participation reste encore incertaine et Monsieur BOUTEFLIKA ménage un savant suspens autour de sa décision d’assister ou non à cet important rendez-vous.

Affaire à suivre…

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu