Avertir le modérateur

11/11/2008

Des coupes claires au Quay d'Orsay: sans doute pas le meilleur moyen de diffuser la francophonie!

 

 

swaziculture1.jpg

 

 

Par Mohamed GUEYE

Source : http://www.lequotidien.sn/index.php?option=com_content&task=view&id=2670&Itemid=10

 

Au moment où le ministre français de la Coopération et la Francophonie affirme que l’Afrique ne sera pas oubliée du fait des efforts de redressement des finances du monde, deux Ong françaises font état d’un document confidentiel du Quai d’Orsay, qui annonce des coupes sombres dans le budget de l’Aide publique.


L’Ong Oxfam France a publié hier un communiqué pour dénoncer le double langage du ministre français de la Coopération et à la Francophonie, Alain Joyandet. L’Organisation, qui assure avoir obtenu un document envoyé la semaine dernière par le Quai d’Orsay aux ambassades françaises dans le monde, déclare dans son communiqué que «contrairement aux démentis du secrétaire d’Etat à la Coopération, Alain Joyandet, l’Afrique Sub-saharienne fera bien les frais d’une gestion de la Coopération française au grès des priorités politiques du moment».


Le communiqué signé conjointement par Oxfam France et Agir ici, ajoute : «Le nouveau document, émis par le Quai d’Orsay, obtenu par Oxfam France–Agir ici confirme la concentration des dons de l’agence française de développement sur des «priorités politiques fortes» : Afghanistan, Palestine, Haïti et Comores.» Le document précise également que les fonds manqueront pour honorer l’ensemble des engagements pris, une situation «qui est appelée à se prolonger jusqu’en 2010». Et pour cause, malgré la hausse de l’aide publique au développement (Apd) annoncée pour 2009 par Alain Joyandet, «largement due à une augmentation massive des prêts et des annulations de dettes, les autorisations d’engagement de la Coopération vont passer de 422 millions d’euros en 2008 à 214 millions en 2009, soit une coupe sévère de près de 50%».


Ces affirmations viennent prendre le contre-pied des déclarations de M. Joyandet qui affirmait, la semaine dernière, dans un communiqué publié par son ministère, que l’Aide publique au développement augmentera l’année prochaine, passant de 3 090 millions en 2008 à 3 166 millions d’euros en 2009.


Dans une chronique publiée il y a deux jours dans le journal français Le Monde, le secrétaire d’Etat français à la Coopération et à la Francophonie confirmait : «La France maintiendra donc son effort de solidarité dans les années à venir et 2009 marquera ainsi la remontée de notre Aide publique au développement à 0,42 % de notre Pib, voire à 0,47 % en fonction du niveau des annulations de dettes. Cette augmentation intervient après une légère décrue en 2006 et 2007 (autour de 0,38 %). Reste que pour atteindre l’objectif ambitieux de 0,7 % de notre Pib en 2015, il nous faudra, il est vrai, consentir des efforts importants dès 2011.»


Les 2 Ong françaises dénoncent de leur côté une contradiction entre les déclarations et les actes. Elles se désolent que «le gouvernement a multiplié les promesses sans se donner les moyens de les honorer. De fait, les arbitrages rendus font que la France se retire des secteurs sociaux sur un continent africain qui a besoin plus que jamais de renforcer ses services publics pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (Omd)», en citant un cadre de Oxfam France. Ajoutant que le document confidentiel du Quai d’Orsay a donné la liste d’une cinquantaine de projets en Afrique dont le financement a été stoppé, elles s’inquiètent de ce que «l’aide française est aujourd’hui moins prévisible que jamais. Le budget débattu au Parlement n’offre aucune réelle lisibilité sur les engagements sectoriels ou géographiques de la France en 2009, et laisse craindre le pire pour 2010 et 2011».
Dans cette période de marasme, un projet sénégalais financé par la France, a pu échapper aux coupes sombres cette année. Il s’agit du projet d’infrastructures agricoles dans la Vallée du fleuve Sénégal.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu