Avertir le modérateur

11/01/2009

L'OIF : action en Guinée.

Guinee_manif-bf3fb.jpg

Le secrétaire général de  l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou  Diouf, a dépêché une mission d'information et de contact en Guinée- Conakry pour s'informer de la situation dans ce pays contrôlé par  une junte militaire depuis le 23 décembre dernier. 

Selon un communiqué de l'OIF publié vendredi, la mission  procédera à "un état des lieux circonstancié de la situation  prévalant, y compris en ce qui concerne les attentes des  différents acteurs et les balises déjà posées quant aux modalités  consensuelles d'un calendrier de sortie de crise". 

 Au cours de leur séjour en Guinée, du 8 au 11 janvier, les  membres de la mission de l'OIF doivent rencontrer le président du  Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD,  junte) et le Premier ministre désigné par le nouveau pouvoir, fait savoir le communiqué, ajoutant qu'ils contacteront également les  acteurs politiques du pays ainsi que les représentants des  syndicats et de la société civile du pays. 

 Des séances de travail seront aussi organisées avec la  Commission électorale nationale indépendante ainsi qu'avec les  partenaires bilatéraux et multilatéraux au développement de la  Guinée, poursuit le communiqué. 

 Un groupe de militaire s'étaient emparés du pouvoir le 23  décembre 2008, quelques heures après l'annonce du décès du  président Lansana Conté, en poste depuis 1984. Le secrétaire  général de l'OIF avait fermement condamné cette prise de pouvoir  par la force et avait appelé à la mobilisation de toutes les  parties concernées en faveur de l'Etat de droit et de la  démocratie.

Commentaires

vous ne parlez pas des auteurs francophones guinéens ou nés en guinée ?
http://grain-de-sel.cultureforum

Écrit par : rotko | 15/01/2009

tout d'abord, laissez moi vous dires bravo et mille bravo.
franchement pour la première fois, que je trouve quel q'un qui à soulever un problème d'ordre humanitaire dont sont victimes, des milliers de personnes comme votre cas. et ça vaut la peine d'en faire un sujet d'actualité et je me joint à votre combat.
à cet éffet, je vous suggère une rencontre à alger , et ce pour débattre de notre combat commun.
cordialement.
mustapha ourabah.
tel:05 54 27 13 60

Écrit par : ourabah | 05/07/2009

Monsieur,
Chérif OUCHENE
Boîte Postale n° 80
04355 Ain Kercha (Algérie)
Tél: 00.213.7.74.00.55.58 @: ouchene_2510@yahoo.fr
Ain Kercha – Vendredi, le: 05 Novembre 2010

Monsieur,
Le Président de la République Française
Palais de l’Elysée 55, Rue du Faubourg Saint Honoré
75008 Paris - FRANCE
OBJET: Rendez-moi ma Dignité. (Rappel)
REF: Déportation, Abandon et Non Assistance à Peuple en Danger.

Monsieur, Le Président de la République,

La supposée indépendance de l’Algérie était une forme de déportation des Algériennes et des Algériens que je suis à l’image de ces centaines de milliers de juifs livrés aux SS (la Gestapo) par la police de Vichy le 16/07/1942, durant la deuxième guerre mondiale.
En date du 19 mars 1962 la France a décidé la déportation du peuple Algérien et sa livraison aux terroristes et aux tortionnaires du FLN. En date du 5 juillet 1962 la France a piétiné nos origines de Français Berbères et nous a abandonné entre les mains des criminels et assassins du FLN. Ce génocide du siècle et crime contre l’humanité est appelé ainsi les accords d’Evian (Les accords de la honte et de la trahison d’un peuple né et vécu français depuis un siècle et trente deux ans).
Ma qualité de français de naissance et de citoyen du monde, me permet de porter plainte contre l’Etat Français pour génocide et crime contre l’humanité et pour abandon et non assistance à peuple en danger.
Pour éviter le sujet politique car, je ne le fais pas, je me permets de caractériser mon cas en mon nom personnel. La France m’a déporté, m’a abandonné et m’a livré aux terroristes et tortionnaires du FLN. La France et son allié le FLN ont fait de moi un Arabe par la force et contre mon gré! La France et son allié le FLN ont fait de moi un musulman par la force et contre mon gré ! Votre allié le FLN qui forme la principale alliance au pouvoir depuis l’abandon de la France à l’Algérie m’a pratiquement privé de tous mes droits fondamentaux. Je cite notamment l’éducation et surtout une vie humaine. Ce FLN m’a réservé à moi et surtout à mon père un traitement des plus durs !
Je dirais une torture morale sans précédent. Je n’ai pas eu droit ni à l’éducation, ni au travail et non plus au logement. Tous ça été réservé au membres de la supposée famille révolutionnaire (Les maquisards, leurs enfants et les enfants des martyrs) et bien sûr ceux qui ont su s’aligner dans la combine.
Mon tort à cet isolement c’est d’avoir un père qui était un français de souche et qui a travaillé chez un Colon comme ouvrier agricole contre l’avis des terroristes du FLN à cette époque.
Pour moi, en toute franchise l’indépendance de l’Algérie est une tragédie inexcusable et un crime contre l’humanité qu’a perpétré la France un 19 mars 1962.
En bref ! Je suis né français et je veux simplement le rester toute ma vie. Je suis né français l’époque où l’Algérie était française. Je n’ai pas répudié la nationalité française et, je n’ai pas opté pour une autre y compris la nationalité algérienne.
Le titre de citoyen français m’est reconnu par l’Histoire, par les lois de la V° République et par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme proclamée en France mère des lois et des droits en date du 10/12/1948, je cite notamment l’article 15 (1e et 2e).
Ce qui me permet de solliciter votre assistance pour enjoindre à l’Etat français, la régularisation de ma situation administrative en m’accordant la faveur d’être réintégré dans la nationalité française en guise de réparation pour déportation, abandon et non assistance à personne en danger et, au regard du territoire français où je suis né qui était une colonie française et celui que je sois un francophone et francisant. A défaut, je demande une assistance auprès de l’Etat Algérien pour qu’il me soit délivré une notification de répudiation de la nationalité algérienne que je décline éternellement et qui devient un fardeau que je n’arrive plus à supporter. J’opte pour que je sois un français au regard de ma naissance, sinon un Apatride et jamais Algérien car, ce titre de citoyen algérien ne cesse de me donner des nausées à longueur de ma vie.
Je persiste! Je dis bien qu’il n’y a pas eu d’indépendance en Algérie mais, plutôt un crime contre l’humanité et une tragédie inexcusable. Je signe! La France m’a abandonné entre les mains des terroristes, des tortionnaires, des assassins et des criminels du FLN.
Vous devrez me répondre Monsieur, Le Président de la République, Française. C’est votre devoir !
Cessez de me traiter comme si je n’existai pas car, c’est Chérif l’être humain qui vous cause. C’est aussi mon droit fondamental que je revendique et, il me faut absolument une solution.
Dans le cas où vous persistez à me nier en tant que français de naissance pour toute l’éternité, le devoir vous interpelle à m’assister auprès de l’Etat Algérien pour qu’il me soit délivrer une décision de répudiation de la nationalité algérienne valant lettre d’affranchissement. Ce n’est qu’on me démarquant de la nationalité algérienne que je serais un vrai indépendant et un homme libre ! Aidez-moi s’il vous plait au nom de l’humanité.
Je m’excuse de vous importuner. Merci d’avance, de votre compréhension et de la bonne attention que vous voudrez bien réserver à ma présente requête et, vous prie Monsieur, Le Président de la République Française, d’agréer l’expression de mon profond respect.

Chérif OUCHENE

Copie à:
-Monsieur, L’Ambassadeur de France à, Alger.
-Monsieur, Le Consul Général de France à, Annaba.
-Monsieur, Le Consul Général de France à, Alger.
-Monsieur, Le Consul Général de France à, Oran.
(A titre de demande de régularisation de situation administrative et d’SOS)

Écrit par : OUCHENEN | 05/11/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu