Avertir le modérateur

29/07/2010

Pénurie d'interprètes : péril linguistique!

 

Cent cinquante responsables des services linguistiques et de conférence de 76 organisations internationales, dont l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), ont adopté le 23 juin une déclaration invitant leurs instances et leurs États membres à palier la "pénurie mondiale de linguistes qualifiés" qui met en péril la diversité linguistique.

Adoptée dans le cadre de la Réunion annuelle internationale concernant les services linguistiques, la documentation et les publications (IAMLADP) au siège de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) à Paris (fin juin), cette déclaration insiste sur la nécessité de dégager des ressources pour sensibiliser les écoles et les universités à l'importance de l'apprentissage des langues, ainsi qu'aux débouchés professionnels qui s'offrent aux diplômés en professions linguistiques.

L'OIF est membre de l'IAMLADP depuis 2006.


Déclaration de Paris

 
Les responsables des services linguistiques et de conférence de 76 organisations internationales se sont réunis à l'OCDE à Paris du 21 au 23 juin 2010 dans le cadre de la Réunion annuelle internationale concernant les services linguistiques, la documentation et les publications (IAMLADP).

Face à la pénurie mondiale de linguistes qualifiés, les participants ont insisté sur la nécessité de mieux sensibiliser les écoles et les universités, non seulement à l'importance qui s'attache à l'apprentissage des langues, mais aussi aux débouchés professionnels qui s'offrent aux diplômés en professions linguistiques.

 
À défaut de pouvoir compter sur une nouvelle génération de diplômés en langues et de spécialistes possédant les compétences linguistiques voulues, les organisations internationales ne seront plus en mesure de s'acquitter de leurs missions premières.

 
Les organisations membres de IAMLADP invitent donc instamment :

 
- leurs instances dirigeantes à dégager les ressources budgétaires nécessaires pour assurer la relève, notamment en menant des activités de sensibilisation et d'aide pédagogique et en organisant des concours de recrutement pour ces professions, et

- les autorités des différents pays à promouvoir l'enseignement des langues à tous les niveaux de leur système éducatif et, ainsi, faire en sorte qu'une nouvelle génération puisse tirer parti de la vaste gamme de débouchés professionnels offerts dans ce domaine par les organisations internationales

Source : http://lecourrier.vnagency.com.vn/default.asp?xt=XT34&...

22/07/2010

APF et crise alimentaire

 

images.jpg

L'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) a adopté une déclaration invitant les pays africains membres à ouvrir leurs frontières "aux nigérians les plus démunis suite à la grave crise alimentaire qui sévit dans leurs pays", indique un document issu des travaux de la 36eme assemblée de l'APF tenue la semaine dernière à Dakar.


"Il devient urgent d'ouvrir les frontières des pays francophones pour accueillir solidairement les cas les plus démunis au niveau sanitaire et nutritionnel, mais aussi les enfants en danger dans ce pays en proie à une crise alimentaire aigue", indique la déclaration des parlementaires francophones.


Les 77 pays membres de l'APF s'engagent à "déclarer le Niger comme pays qui a la priorité absolue pour toute forme de financement et de soutien de la Francophonie", lit-on dans le texte rendu public à l'issu des travaux de cette rencontre.


Ils s'accordent aussi à demander l'annulation des dettes de ce pays envers tous les pays de la Francophonie et de faire en sorte qu'une vraie politique agricole soit adoptée au Niger pour l'amélioration de la vie quotidienne des populations, indique la déclaration de Dakar.


Plusieurs millions de Nigériens souffrent de famine cette année en raison de la chute de la production agricole à la suite d'une vague de sécheresse qui affecte ce pays du Sahel. Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé récemment qu'il envisage de doubler son aide alimentaire au Niger. L'organisation portera ainsi à 4,5 millions le nombre de personnes aidées en vivres pour l'année 2010.


D'autre part, un rapport de l'ONG humanitaire "Oxfam" a annoncé une "situation alimentaire désastreuse" dans plusieurs pays du Sahel. Selon l'ONG, la situation est particulièrement préoccupante au Niger, au Mali et au Tchad.

Source : http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=...

09/07/2010

L'Europe en français

europe-f.jpg

L’Europe des vingt-sept comprend 202 régions, 23 langues officielles que se partagent 493 millions de citoyens dont 70 millions sont francophones et 12 millions apprenants de français. Mosaïque de peuples, de cultures et de langues, l’Europe est un véritable laboratoire pour la diversité culturelle et linguistique à l’échelle mondiale.

Pour répondre à l’importance de l’enjeu, le ministère des Affaires étrangères et européennes mène une politique active en faveur du plurilinguisme et du français en Europe.

Cette politique vise à encourager nos partenaires européens à développer l’enseignement de deux langues vivantes obligatoires dans les systèmes éducatifs nationaux et en particulier à consolider les dispositifs d’enseignement bilingue francophones dans l’enseignement secondaire et supérieur. Elle se traduit par une coopération en matière de formation continue des enseignants : habilitation des examinateurs pour les certifications françaises de français langue étrangère adossées au Cadre européen commun de référence pour les langues, utilisation des technologies numériques, l’objectif étant de rendre l’enseignement du français plus attrayant.

Pour que le français demeure une langue de communication internationale, sa place doit rester assurée au sein des institutions de l’Union européenne. La France a signé en 2002, avec la Communauté française de Belgique, le Grand Duché du Luxembourg et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), un Plan pluriannuel d’action pour le français en Europe . Le renforcement de l’usage du français passe, en effet, par son apprentissage par les fonctionnaires non-francophones des États membres, appelés à siéger à Bruxelles et, dans le contexte de l’élargissement, des pays voisins de l’Union européenne.

Des formations en français sont assurées dans les capitales ou à Bruxelles même à destination de publics spécialisés : interprètes et traducteurs, administrateurs, diplomates et fonctionnaires, mais aussi journalistes et étudiants des académies diplomatiques travaillant en liaison avec les institutions européennes.

Actualiser l’image de notre langue, conquérir de nouveaux publics et soutenir les enseignants de français sont les autres objectifs de la promotion du français en Europe.

Source : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/franc...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu