Avertir le modérateur

30/10/2007

Le français et ses élites...

medium_queen-elizabeth-2.jpg

 

Lu sur le net :

« Le français est parlé par les élites de nombreux pays. La reine d'Angleterre, l'empereur du Japon et sa famille le parlent couramment. Je viens d'apprendre que le français est encore utilisé quelquefois dans le système juridique anglais. 5O pays font partie de l'organisation de la Francophonie et si tous les citoyens, dans ces pays là, ne parlent pas tous français, au minimum, les gens passablement éduqués savent communiquer en français. »

Référence : http://www.roumanie-france.ro/index.php/node/display/200

Eh bien… nous voici sauvés.

Si les gens passablement éduqués parlaient effectivement tous le français… quelle orgie francophone ! Cette notion d’élitisme linguistique reste tout de même un peu dangereuse à mon humble avis. Merci à la Reine d’Angleterre de parler français… mais je me demande bien en cette occasion si le Prince William et son frère sont tout aussi polyglottes.

Une diffusion linguistique marquée par l’élitisme de son public peut être stratégiquement dangereuse. Dans un premier temps, certes, elle permet de conserver un lien privilégié avec « les gens qui comptent », les décideurs, les planificateurs de partenariats et de coopérations. Tant que les pouvoirs ont été concentrés entre les mains de quelques uns, les happy few linguistiques étaient finalement pertinents.

Mais l’éclatement des sphères de pouvoir lié au développement de l’économie a  fortement endommagé le capital stratégique des chasse gardées.  Aujourd’hui elles sont même contreproductives. La démocratie est à la mode (ce n’est pas un mal, entendons-nous) et il est de bon ton de partager les références culturelles du plus grand nombre. Cela a un petit côté populaire qui assure la sympathie du bon peuple. Mon Dieu, où sont les neiges d’antan et cette époque à laquelle le savoir était d’une si arrogante élégance ?

Bref, sachons couper le cordon ombilical avec cette politique linguistique, dont les problématiques de travail n’ouvrent plus aucune véritable perspective. Les dynamiques du français sont à trouver du côté du plus grand nombre… ça tombe bien après tout… Parce qu’on a beau dire ce que l’on veut… une langue, ça sert quand même avant tout à communiquer !

12/10/2007

"Parlez français"... car ça va se savoir!

 

medium_drapeau_onu.gif

 

Quelque statistiques à propos de l’emploi du français durant la 62éme session de l’Assemblée Générale des Nations Unies.

On assiste à un léger recul par rapport à la 61éme session (27 interventions en français contre 30 l’année précédente). Mais en 2005, seules 25 interventions avaient été prononcées en français.

Les 55 états membres de l’OIF et les 13 observateurs ont pris part au débat général. Parmi ces délégations :

23 délégations se sont exprimées complètement en français, 4 partiellement et 1 (Djibouti) n’est pas intervenue à la tribune mais  a distribué son intervention en français.

Les  23 délégations qui se sont exprimées totalement en français sont la Belgique, le Bénin, le Burundi, le Cameroun, la RCA, les Comores, le Congo, la RDC, la Côte d’Ivoire, la France, le Gabon, la Guinée, Haïti, le Luxembourg, le Mali, Maurice, Monaco, le Niger, la Roumanie, le Sénégal, la Suisse, le Tchad et le Togo.

La Bulgarie et le Canada ont développé en grande partie leur intervention en français.

La Grèce et les Seychelles ont consacré une courte partie de leur intervention au français.

9 états membres de l’OIF ont utilisé leur langue nationale : le portugais pour le Cap Vert et la Guinée-Bissau, l’espagnol pour la Guinée Equatoriale, l’arabe pour la Mauritanie, l’Egypte, le Maroc et la Tunisie. L’Andorre a parlé partiellement catalan. Le Vietnam s’est exprimé en vietnamien et a distribué en séance la version française de son allocution. Le Mozambique, la Lituanie, la Slovaquie et la Pologne se sont également exprimés dans leur langue nationale.

12 états membres de l’OIF et 9 membres observateurs ou associés se sont exprimés en anglais.

Ces états membres sont l’Albanie, la Dominique, la Moldavie, le Rwanda, Sao Tomé, Sainte Lucie, Vanuatu, l’ancienne République de Macédoine. Mais aussi : le Cambodge, le Laos, le Liban et Madagascar.

Les 9 membres associés ou observateurs dont l’intervention a été réalisée en anglais sont : l’Arménie, l’Autriche, Chypre, la Georgie, le Ghana, la Slovénie, l’Ukraine, la Hongrie et la République Tchèque.

Enfin la Serbie et la Croatie, membres observateurs se sont exprimées partiellement en anglais et partiellement dans leur langue nationale.

Parmi les membres non membres de l’OIF, il faut noter l’intervention en français de l’Algérie.

Par ailleurs le Secrétaire Général des Nations Unies M. BAN KI MOON, ainsi que le président de la 62éme session de l’Assemblée Générale, M. SRGJAN KERIM ont prononcé une partie de leur intervention en français.

Eh bien le moins que l’on puisse dire… c’est que les pays sont suivis à la trace !

Des commentaires au prochain numéro.

Arnaud PANNIER

07/10/2007

Merci Professeur!

 

medium_bernard-cerquiglini.jpg

 

Eh bien, voici une bonne nouvelle : le professeur CERQUIGLINI, vous savez ?... L’animateur de l’excellente émission « Merci Professeur » dont nous parlons de temps en temps sur ce blog… L’homme a été élu le 18 septembre dernier, Recteur de l’AUF, l’Agence Universitaire de la Francophonie, un organisme dont l'action est particulièrement stratégique.

Linguiste rattaché à l’université de Paris VII, il est professeur  à l’université d’Etat de Louisiane où il dirige le Centre d’études françaises et francophones.

Il possède aussi une intéressante assise médiatique en France grâce à l’émission produite par TV5 et qui sous de petits formats s’emploie à illustrer les finesses de la langue française.

Une telle élection est encourageante… un vent « neuf » souffle sur l’approche de la « diffusion francophone » !

Tant mieux!

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu