Avertir le modérateur

28/07/2008

Les langues étrangères... c'est bon pour l'économie!

 

 

Le Forum des entreprises pour le Multilinguisme a été mis sur pied en 2007 afin d’évaluer si les compétences linguistiques des individus pouvaient développer un impact économique au sein de l’espace européen.

Ce Forum a récemment remis un rapport auprès du Commissaire ORBAN chargé des questions du multilinguisme auprès de l’U. E.

Ce dernier a déclaré à cette occasion : « ce rapport du Forum des entreprises plaide en faveur du multilinguisme dans les entreprises européennes, montrant comment la diversité linguistique et l’investissement dans les langues et les compétences interculturelles peuvent devenir de réels facteurs de prospérité et une source de profit pour tous. Ses conclusions et recommandations apporteront une excellente contribution à la nouvelle communication stratégique sur le multilinguisme que j’ai l’intention de présenter en septembre prochain. Elles répondent aussi clairement aux objectifs définis dans la stratégie de Lisbonne pour plus de croissance et d’emplois. »

Les principaux points qui se dégagent de ce rapport sont les suivants :

  1. L’Europe risque de perdre de sa compétitivité face aux économies émergentes, principalement en Asie et en Amériques latine, qui se dotent rapidement de solides compétences linguistiques dans le temps même où leur impact économique se renforce.
  2. Les entreprises ont besoin d’une main d’œuvre de plus en plus diversifiée : il convient donc de promouvoir activement l’apprentissage formel et informel d’une vaste gamme de langues si l’on souhaite que les travailleurs de demain puisse développer un parcours professionnel à échelle européenne.
  3. Des stratégies linguistiques doivent être identifiées et adaptées aux plus hauts niveaux de direction des différentes entreprises de l’Union Européenne. Ces stratégies peuvent consister à investir dans la formation, employer du personnel de langue maternelle différente et assurer une bonne communication multilingue via Internet.
  4. Les entreprises doivent être soutenues dans cet effort, notamment par les conseils du commerce et autres réseaux de promotion des exportations.
  5. Une plateforme européenne est nécessaire pour permettre un échange structuré d’informations et de bonnes pratiques en matière de diffusion linguistique.

De telles recommandations sont très encourageantes : si le linguistique parvient à devenir outil de compétitivité, nul doute que nous assisterons alors au renforcement de positions aujourd’hui encore trop marginales …

Le rapport complet est consultable ici : http://ec.europa.eu/education/languages/index_en.htm

24/09/2007

"We are in France, we speak french."

medium_chabal1.jpg

Merci à François qui m'indique ce lien : http://fr.youtube.com/watch?v=lJAqUIlQACY

Vous y découvrirez un Chabal très drôle qui déclare à un journaliste souhaitant l'interroger en anglais: "We are in France, we speak french".

Hilarant... surtout sur ce ton et avec cette détermination dans le regard... Mais bon... Derrière l'amusement, on est en droit de s'interroger... Car c'est aussi un coup de marketing qu'opère ici le rugbyman... une façon d'embrasser la France et de "faire corps", de travailler son statut de "chouchou" du public hexagonal.

Bref en la matière, le coup de pub instrumentalise un chauvinisme linguistique un peu facile et on se rend bien compte que Sébastien CHABAL joue ici sur du velours...  Comme quoi il y a encore certainement beaucoup de travail pour développer un harmonieux multilinguisme européen.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu