Avertir le modérateur

24/12/2007

"Coeur à l'Unisson" : Le français et les Jeux Olympiques en Chine.

 

eacd5a7209e2f38dfdf6605012cf0816.gif

 

Les Jeux Olympiques sont l’occasion en Chine d’organiser une campagne d’envergure de diffusion et de promotion du français.

Le lycée N8 de Beijing a été le premier bénéficiaire du programme « Cœur à l’Unisson » qui poursuit l’objectif de sensibiliser les jeunes Chinois à la dimension internationale des Jeux Olympiques. Des kits scolaires ont ainsi été distribués autour d’animations sur le campus, tout ceci dans la perspective de permettre aux élèves de prononcer quelques dizaines de phrases en français. On reconnaît ici une parenté avec la campagne « Oui, je parle rugby » qui s’employait, en France, à développer une dynamique similaire autour des stades de rugby lors de la récente Coupe du Monde.

Cette action possède en Chine une envergure remarquable : en tout, c’est une centaine d’établissements scolaires, soit un public de 150 000 personnes, qui sera impliqué dans le programme. Il apparaît ainsi très intéressant de mettre en contact ces jeunes avec notre langue afin de provoquer un intérêt et de renforcer la place de la langue française dans les établissements scolaires, place qui demeure pour le moment trop limitée au vu des enjeux stratégiques présents en Chine.

Jean-Pierre RAFFARIN, le secrétaire générale de la Francophonie et le Président du BOCOG, le Comité d’Organisation des Jeux olympiques 2008 de Beijing, M. Liu Qi, ont par ailleurs signé une convention destinée à prendre une série de mesures pour assurer la place et la visibilité du français. Les discours officiels, notamment, lors des cérémonies d’inauguration et de clôture apparaîtront en français sur les écrans géants du stade, et patageront cette place équitablement avec l'anglais et le chinois. Voici de quoi officialiser par les autorités chinoises la dimension institutionnelle et internationale du français. Pourrait-on néanmoins espérer encore un peu plus? En quelle(s) langue(s) les discours seront ils prononcés? Le lobbying francophone pourra t'il développer un impact en la matière? A suivre.

24/09/2007

"We are in France, we speak french."

medium_chabal1.jpg

Merci à François qui m'indique ce lien : http://fr.youtube.com/watch?v=lJAqUIlQACY

Vous y découvrirez un Chabal très drôle qui déclare à un journaliste souhaitant l'interroger en anglais: "We are in France, we speak french".

Hilarant... surtout sur ce ton et avec cette détermination dans le regard... Mais bon... Derrière l'amusement, on est en droit de s'interroger... Car c'est aussi un coup de marketing qu'opère ici le rugbyman... une façon d'embrasser la France et de "faire corps", de travailler son statut de "chouchou" du public hexagonal.

Bref en la matière, le coup de pub instrumentalise un chauvinisme linguistique un peu facile et on se rend bien compte que Sébastien CHABAL joue ici sur du velours...  Comme quoi il y a encore certainement beaucoup de travail pour développer un harmonieux multilinguisme européen.

14/09/2007

Puisque nous parlions de sport...

Eh bien restons aujourd'hui encore dans le domaine du sport... un petit clip vidéo trouvé sur youtube et qui évoque la confiance "abusive et excessive" que l'on peut placer dans le français comme langue de l'Olympisme.

Sujet compliqué : la position stratégiquement occupée est très enviable. Les positions du français s'effritent, certes, plus ou moins selon les contextes et les pays qui accueillent les Jeux... Mais chaque Olympiade devient un nouveau rendez-vous, l'opportunité de dynamiser une politique linguistique, le cadre d'une rencontre entre le français et une culture...

Ne cédons pas au pessimisme excessif et stérile! Observons les opportunités qui se présentent... Les Jeux parcourent la planète de deux ans en deux ans. Voici autant d'occasions de faire rayonner la francophonie aux quatre coins du monde en communiquant sur l'apprentissage d'une langue et la diffusion de valeurs. Mais comprenons qu'il faille changer le fusil d'épaule. Inutile, un trémolo dans la voix, de se récrier contre telle ou telle carence d'officialité... Et envisageons plutôt les dispositifs en amont en en aval de ces jeux qui laisseront davantage de locuteurs francophones, une fois passée la cérémonie de clotûre.

Arnaud PANNIER 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu