Avertir le modérateur

01/12/2007

Une Suisse... so british!

 

9c281dfee68c4b607ad8cb2530d23e00.gif

Ce n’est pas la première fois que l’idée pointe son nez dans les médias : un jour ou l’autre, la Suisse pourrait faire de l’anglais une langue officielle du pays.

Dit comme cela, cela apparaît un peu étrange… et l’on se demande bien quelles motivations spécifiques encourageraient une telle décision, dans un pays où les ressortissants anglophones ne comptent que 73 000 membres. L’allemand, le français et l’italien les trois langues officielles du pays reposent quant à elles sur des communautés beaucoup plus importantes et qui surtout peuvent se prévaloir d’un ancrage à la fois géographique et historique.

A la question d’un député zurichois, le gouvernement suisse a cependant précisé qu’il ne comptait pas actuellement franchir le pas… pour des raisons économiques notamment car cela coûterait respectivement 12.7 et 14.5 millions d’euros de réaliser un équilibrage institutionnel entre l’anglais et l’italien d’une part, entre l’anglais et le français d’autre part.

Oui mais… si une demande institutionnelle d’anglais se développe ainsi en Suisse, ceci s’explique aussi et avant tout par les attentes développées par les milieux économiques. Une affaire à suivre donc !

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu