Avertir le modérateur

01/11/2008

Fête des langues à Bayonne.

 

dab81b993e.jpg

Source : http://www.armenews.com/article.php3?id_article=45739

La rive droite de l’Adour à Bayonne est un quartier avec une forte diversité culturelle et linguistique. Principalement en raison de ses communautés issues de l’immigration, mais aussi parce que la ville à toujours était un carrefour et un lieu de passage.

« Mis à part les langues minoritaires dites « régionales », comme bien entendu le Basque, le Breton, le Gascon ; le territoire Français présente une richesse linguistique souvent mésestimée et peu considérée : les langues minoritaires des immigrants » explique Claude Truchaut sociologue du langage. En effet, une langue peut être minoritaire sans être attaché à un territoire.

« On sait que, par exemple, l’Arménien occidental parlé en Europe de l’ouest est très différent de celui parlé en Arménie. » La plupart des réfugiés des années vingt provenaient de Turquie et parlaient déjà un Arménien dialectal.

Diversité existante à Bayonne

C’est dans ce souci de revalorisation de notre patrimoine linguistique que les membres du festival Baiona ont décidé d’organiser ce dimanche la fête des langues et son premier marché des langues.« L’existence d’une grande diversité culturelle et linguistique au sein des quartiers de la rive droite de l’Adour à Bayonne a été magistralement démontrée lors de l’enquête que nous avons réalisée en 2005 » explique Hélène Ricarrère une bénévole au festival des langues, « 35 langues différentes ont été recensées sur les langues pratiquées dans les familles des enfants scolarisés à Bayonne Nord ». Les quartiers du Nord de Bayonne recèlent donc une richesse linguistique et culturelle qui mérite de dépasser le cercle familial et privé.

« Il y a vingt ans, le multilinguisme (ou plurilinguisme) était réellement marginal, aujourd’hui, tout le monde s’en réclame officiellement, jusques et y compris les institutions européennes (qui sont pourtant très loin de donner le bon exemple en la matière) » explique Claude Truchot.

Bayonne une diversité historique

Les bénévoles ont voulu faire de la fête des langues un lien entre les différentes cultures. « Nous avons voulu mobiliser et rendre acteurs les habitants, afin qu’ils expriment leurs identités et qu’ils présentent leurs langues et leurs cultures ».

C’est que la richesse linguistique de Bayonne de date pas d’hier, ce sont les Romains qui ont fondé Lapurdum, en référence à la tribu basque les Lapurdis qui vivaient sur ce territoire. Depuis, la ville a vu défiler un ensemble de peuples et de cultures, les Vikings avaient fait de Bayonne un site stratégique vers le IXe siècle. Les Anglais y sont restés quatre siècles. Au XVe siècle une importante communauté juive chassée par l’Inquisition espagnole s’installe au quartier Saint-Esprit où ils importent le Chocolat. Enfin, directement en contact avec la Gascogne, les Basques utilisaient peu leur langue pour rédiger leurs actes, le Gascon est la langue commerciale et administrative communément admise.

Au programme de cette journée phare de Festival Baiona 2008, sont prévus dès le matin à 10h un concours gastronomique, un repas populaire, des jeux pour enfants et des ateliers.

Le marché des langues du monde sera donc le nouveau concept retenu pour l’édition 2 008 de Festival Baiona. Une quinzaine de langues seront représentées dont l’arabe, le chinois, le créole, le kabyle, le russe...

Chaque stand représentant une langue proposera une décoration, un lexique de conversation traduit dans la langue, la vente d’ouvrages divers, de CD, d’instruments et de nombreuses animations : jeux traditionnels, atelier de calligraphie, lectures d’ouvrages, jeux linguistiques.

Tables d’écrivains

Des auteurs, locaux ou représentant une langue, seront également présents pour présenter, dédicacer leurs ouvrages. Seront parmi les auteurs présents Claude Labat, Manu Castiella, Alexandre de la Cerda, Eric Mailharrancin...

En parallèle, un Concours Gastronomique et des animations musicales et artistiques ponctueront toute cette journée (Dantza Piko, animé par Patxi eta Konpania).

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu