Avertir le modérateur

13/05/2010

Vous en pensez quoi?

Donner un caractère plus interministériel et global à la politique culturelle et linguistique de la France. Il serait sans doute temps!

L'étude des organigrammes est toujours très révélatatrice : la francophonie est aujourd'hui cantonnée dans notre organisation politique nationale à un secrétariat d'Etat qu'elle partage avec la "Coopération".

Etrange relent de l'histoire... alors même que tous les discours s'emploient à dénoncer les attitudes néo-coloniales, pourquoi présenter la langue française comme le fer de lance de notre appui technique à l'étranger? Parce que quoi qu'on en dise, nous avons toujours au coeur cette certitude que la France doit rayonner et véhiculer ses valeurs à l'étranger alors que le problème depuis bien longtemps n'est plus celui-ci!

De fait, la chose est grave car on perd à double détente! Tout d'abord, le monde contemporain voit avec amusement cette marotte française de la coopération linguistique, qu'il considère comme un passage obligé (travailler avec les Français = accepter une composante de diffusion linguistique). Par ailleurs, la francophonie ne se trouve plus du tout dans les préoccupations des Français qui savent à peine ce que ce mot peut recouvrir.

On aboutit donc à de très larges aberrations. J'étais aux Journées du Réseau en juillet 2009, la grande messe du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes. Alain Joyandet, Secrétaire d'Etat, n'a parlé que de coopération et point de francophonie. Logique : nous nous sommes emprisonnés nous-mêmes. La diffusion du français n'aide pas à "conquérir" les marchés du développement, et en interne, le sujet n'est pas vendeur auprès des électeurs. Pourtant, à bien y réfléchir; quel potentiel! Bref, il est urgent de changer son fusil d'épaule et de transformer profondément le positionnement de la francophonie dans notre appareillage politique.

 

30/12/2009

Le Sommet 2010 de la Francophonie se tiendra en Suisse

 

La Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF) dont la 25e session s'est déroulée à Paris les 15 et 16 décembre, a attribué l'organisation du 13e Sommet de la Francophonie à la ville suisse de Montreux l'an prochain.

Les 70 chefs d'État et de gouvernement de la Francophonie se donneront rendez-vous ainsi à Montreux du 22 au 24 octobre 2010. C'est vers Montreux, déjà connue pour ses festivals internationaux du jazz et du rire et pour sa nature généreuse, que se tourneront les regards des francophones de tous les continents, tout au long de l'année 2010, qui coïncide avec la célébration du 40e anniversaire de l'Organisation internationale de la Francophonie.

La suspension de Madagascar par le Conseil permanent de la Francophonie (CPF) avait entraîné la révision de la décision du Sommet de Québec de tenir le 13e Sommet dans ce pays en 2010. Suite aux consultations effectuées par la Présidence du Sommet en vue de susciter d'autres candidatures, la Suisse, seul pays à avoir répondu favorablement à ces sollicitations, a été retenue et avalisée par la Conférence ministérielle réunie sous la présidence de Josée Verner, ministre des Affaires intergouvernementales et ministre de la Francophonie du Canada et la vice-présidence du Canada-Québec représenté par son ministre des Relations internationales et ministre responsable de la Francophonie, M. Pierre Arcand.

La Conférence ministérielle a en outre saisi cette occasion pour rappeler la décision du Sommet de Québec de tenir le 14e Sommet de la Francophonie en 2012 à Kinshasa, en République démocratique du Congo. La Conférence ministérielle a appuyé les décisions du CPF relatives à la programmation quadriennale de l'OIF pour l'exercice 2010-2013 et à la gestion des ressources humaines de l'Organisation. Conformément à l'article 4 de la Charte de la Francophonie, la CMF a adopté les résolutions portant sur le budget et la fixation des contributions statutaires de l'OIF pour l'exercice 2010-2013.

À la fin de la Conférence, le Canada et le Canada-Québec, hôte et co-hôte du 12e Sommet de la Francophonie, ont transmis la présidence de la Conférence ministérielle à la Suisse qui abritera le 13e Sommet de la Francophonie, du 22 au 24 octobre 2010.

Nice accueillera les 7es Jeux de la Francophonie

Après
Beyrouth (Liban) en 2009, c'est la ville de Nice (France) qui accueillera en 2013 le meilleur des talents de la jeunesse francophone - culturels et sportifs - à l'occasion des 7es Jeux de la Francophonie. Recommandée par le Conseil d'orientation des Jeux de la Francophonie, la candidature de Nice a été avalisée par la Conférence ministérielle de la Francophonie réunie les 15 et 16 décembre à Paris.

"Le Liban a placé la barre très haut avec l'organisation des 6es Jeux de la Francophonie en 2009 ; la ville de Nice va maintenant relever le défi pour maintenir les Jeux à ce niveau de perfection" a déclaré Alain Joyandet, Secrétaire d'État français à la Coopération et à la Francophonie à l'annonce de la décision par la Présidente de la CMF, Josée Verner, ministre des Affaires intergouvernementales et ministre de la Francophonie du Canada.

La ville de Nice dont le Maire Christian Estrosi avait défendu la candidature, l'a emporté face aux candidatures de N'Djaména (Tchad) et de Malabo (Guinée équatoriale). La CMF a également fait sienne la recommandation du Conseil d'orientation des Jeux à tenir la session suivante dans un pays du Sud.

Les ministres et chefs de délégation participant à la 25e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie ont rendu un hommage appuyé aux autorités libanaises pour la qualité de l'organisation des 6es Jeux de la Francophonie, dont la cérémonie d'ouverture en particulier, demeurera inoubliable.

Les 8 sports et les 9 arts présentés à Nice en 2013


Sports en compétition : football, athlétisme, basket-ball, lutte, judo, tennis de table, handisport (athlétisme).

Sport en démonstration : la pétanque, symbole de la culture méditerranéenne.

Arts en concours : littérature, contes, chansons, photographies, arts plastiques et visuels, arts de la rue, danses de création.

Arts en démonstration : arts numériques, trait d'union entre culture traditionnelle et innovation technologique.

Source : http://lecourrier.vnagency.com.vn/default.asp?xt=XT34&...

11/01/2009

L'OIF : action en Guinée.

Guinee_manif-bf3fb.jpg

Le secrétaire général de  l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou  Diouf, a dépêché une mission d'information et de contact en Guinée- Conakry pour s'informer de la situation dans ce pays contrôlé par  une junte militaire depuis le 23 décembre dernier. 

Selon un communiqué de l'OIF publié vendredi, la mission  procédera à "un état des lieux circonstancié de la situation  prévalant, y compris en ce qui concerne les attentes des  différents acteurs et les balises déjà posées quant aux modalités  consensuelles d'un calendrier de sortie de crise". 

 Au cours de leur séjour en Guinée, du 8 au 11 janvier, les  membres de la mission de l'OIF doivent rencontrer le président du  Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD,  junte) et le Premier ministre désigné par le nouveau pouvoir, fait savoir le communiqué, ajoutant qu'ils contacteront également les  acteurs politiques du pays ainsi que les représentants des  syndicats et de la société civile du pays. 

 Des séances de travail seront aussi organisées avec la  Commission électorale nationale indépendante ainsi qu'avec les  partenaires bilatéraux et multilatéraux au développement de la  Guinée, poursuit le communiqué. 

 Un groupe de militaire s'étaient emparés du pouvoir le 23  décembre 2008, quelques heures après l'annonce du décès du  président Lansana Conté, en poste depuis 1984. Le secrétaire  général de l'OIF avait fermement condamné cette prise de pouvoir  par la force et avait appelé à la mobilisation de toutes les  parties concernées en faveur de l'Etat de droit et de la  démocratie.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu