Avertir le modérateur

09/07/2010

L'Europe en français

europe-f.jpg

L’Europe des vingt-sept comprend 202 régions, 23 langues officielles que se partagent 493 millions de citoyens dont 70 millions sont francophones et 12 millions apprenants de français. Mosaïque de peuples, de cultures et de langues, l’Europe est un véritable laboratoire pour la diversité culturelle et linguistique à l’échelle mondiale.

Pour répondre à l’importance de l’enjeu, le ministère des Affaires étrangères et européennes mène une politique active en faveur du plurilinguisme et du français en Europe.

Cette politique vise à encourager nos partenaires européens à développer l’enseignement de deux langues vivantes obligatoires dans les systèmes éducatifs nationaux et en particulier à consolider les dispositifs d’enseignement bilingue francophones dans l’enseignement secondaire et supérieur. Elle se traduit par une coopération en matière de formation continue des enseignants : habilitation des examinateurs pour les certifications françaises de français langue étrangère adossées au Cadre européen commun de référence pour les langues, utilisation des technologies numériques, l’objectif étant de rendre l’enseignement du français plus attrayant.

Pour que le français demeure une langue de communication internationale, sa place doit rester assurée au sein des institutions de l’Union européenne. La France a signé en 2002, avec la Communauté française de Belgique, le Grand Duché du Luxembourg et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), un Plan pluriannuel d’action pour le français en Europe . Le renforcement de l’usage du français passe, en effet, par son apprentissage par les fonctionnaires non-francophones des États membres, appelés à siéger à Bruxelles et, dans le contexte de l’élargissement, des pays voisins de l’Union européenne.

Des formations en français sont assurées dans les capitales ou à Bruxelles même à destination de publics spécialisés : interprètes et traducteurs, administrateurs, diplomates et fonctionnaires, mais aussi journalistes et étudiants des académies diplomatiques travaillant en liaison avec les institutions européennes.

Actualiser l’image de notre langue, conquérir de nouveaux publics et soutenir les enseignants de français sont les autres objectifs de la promotion du français en Europe.

Source : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/actions-france_830/franc...

10/07/2008

Enseigner le Français Langue Etrangère à l'étranger.

 914273577.jpg

 

Il faut l’avouer, le Français Langue Etrangère constitue parfois, pour les étudiants qui choisissent ce parcours, une terra incognita professionnelle.

Si le FLE est un formidable atout pour les enseignants ou les fonctionnaires qui se destinent à une carrière internationale et qui choisissent d’ajouter cette corde à la palette de leurs compétences, il faut remarquer que les étudiants qui refusent l’idée d’intégrer l’Education Nationale ne trouvent souvent pas dans cette discipline les mêmes opportunités.

Quelques filières existent, qu’il est bon de connaître, même si les conditions salariales ne sont pas toujours à la hauteur des attentes. Pourtant, il reste très intéressant pour l’étudiant qui achève ses études en FLE de réaliser un stage long à l’étranger.

Proposé par le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes (MAEE) et géré par le Centre Nationale des Œuvres Universitaires et Scolaires (CNOUS), ce stage s’adresse :

-         à des étudiants de moins de 35 ans désireux de compléter leur master 1et 2 en FLE et d’ainsi acquérir une expérience professionnelle significative de 9 mois à l’étranger,

-         aux ambassades de France à l’étranger souhaitant renforcer leur politique éducative et linguistique,

-         aux universités qui souhaitent mettre à disposition de leurs étudiants  des stages dans lesquels ils pourront réinvestir les connaissances théoriques acquises au cours des formations.

Dans ce dispositif, l’étudiant bénéficie d’une allocation mensuelle versée sur son compte bancaire français, allocation qui assure à l’étudiant un niveau de vie en rapport avec les conditions du pays dans lequel il travaille.

Par ailleurs le stagiaire bénéficie d’un billet de train pour l’acheminer jusqu’à Paris et le titre de transport international qui lui permet de se rendre dans le pays d’exercice.

Les listes des stages disponibles sont généralement accessibles sur le site du CNOUS (www.cnous.fr). Ils sont aussi affichés sur les tableaux des départements de Français Langue Etrangère des Universités. Les dossiers sont sélectionnés par une commission nationale mixte.

Vous avez vécu cette expérience ? N’hésitez pas à réagir à ce billet afin de la partager.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu