Avertir le modérateur

15/06/2011

J.O. de Londres 2012 : le Grand Témoin de la francophonie débute sa mission.

 

La Très Honorable Michaëlle Jean, ancienne gouverneure générale du Canada, a lancé sa mission de Grand Témoin de la Francophonie pour les Jeux olympiques et paralympiques de 2012 à Londres, lors de rencontres à Lausanne et Londres du 14 au 16 juin 2011.

Michaëlle Jean a débuté ses entretiens à Lausanne où elle a rencontré Jacques Rogge, Président du Comité international olympique à Lausanne le 14 juin ainsi que, le 15 juin, Pascal Couchepin, ancien Président de la Confédération suisse et Grand Témoin de la Francophonie pour les Jeux olympiques et paralympiques de Vancouver en 2010.

Ensuite, elle se rendra à Londres le 16 juin où elle s'entretiendra avec les ambassadeurs francophones puis avec Paul Deighton, Directeur général du Comité d'organisation des Jeux olympiques de 2012 et visitera les installations du Parc olympique.

Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, a nommé le 20 avril 2011, la Très Honorable Michaëlle Jean, Envoyée spéciale de l'UNESCO pour Haïti et ancienne Gouverneure générale du Canada, au poste de Grand Témoin de la Francophonie pour les Jeux olympiques et paralympiques de Londres 2012.

La mission qui lui est confiée trouve son fondement dans le nécessaire respect de la règle 24 de la Charte olympique qui confère au français le statut de langue officielle des Jeux olympiques. Cette mission s'inscrit dans la continuité des actions initiées par le Secrétaire général de la Francophonie pour traiter cette question dans un cadre multilatéral et en étroite collaboration avec le Comité international olympique.

La Très Honorable Michaëlle Jean succède dans cette mission à l'ancien Président de la Confédération Suisse Pascal Couchepin (aux Jeux olympiques d'hiver de Vancouver en 2010), au Premier ministre français Jean-Pierre Raffarin (aux Jeux olympiques de Pékin en 2008), à Madame Lise Bissonnette (aux Jeux olympiques de Turin en 2006) et à Monsieur Hervé Bourges (aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004). Envoyée spéciale de l'UNESCO pour Haïti, Michaëlle Jean a été Gouverneure générale du Canada de 2005 à 2010. A ce titre, elle a également présidé les cérémonies officielles des Jeux olympiques d'hiver de Vancouver en 2010, aux côtés de Jacques Rogge et de John Furlong.

 

Source : http://www.newspress.fr/Communique_FR_242367_2016.aspx

13/05/2011

Ateliers de formation de l'OIF

 

Pour permettre aux jeunes de comprendre et d’agir sur les principaux enjeux d’avenir et de développement, de faire valoir leurs talents et d’en acquérir de nouveaux, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) développe des ateliers régionaux de formation thématiques. Une initiative qui privilégie l’implication des jeunes et le déploiement de réseaux qui prennent en compte leurs préoccupations de terrain, selon leur pays ou région.Les quatre premiers ateliers régionaux, organisés en partenariat avec les Ministères de la Jeunesse des pays d’accueil, sont déployés en Afrique centrale, en Amérique du Nord, en Asie-Pacifique et dans la région de l’océan Indien :

 
-       République démocratique du Congo (Kinshasa), du 10 au 13 mai 2011 : atelier régional de formation à l’observation des élections. 30 jeunes chefs de file francophones, provenant des pays de la région d’Afrique centrale, seront préparés à prendre part aux missions d’observation et d’information électorale dans leur propre pays.

-        Canada-Nouveau-Brunswick (Moncton), du 24 au 26 mai 2011 : atelier régional de formation « Jeunesse et technologies de l’information et de la communication ». Il s’agit pour les jeunes participants francophones de l’Amérique du Nord et des Caraïbes de structurer une réflexion commune.

-       Vietnam (Hanoi), du 27 au 30 juin 2011 : atelier régional de formation à la lutte contre les changements climatiques. L’objectif est de doter les participants de compétences nécessaires à leur implication dans cette lutte.

-      Ile Maurice (Port-Louis), du 21 au 24 juin 2011 : atelier régional de formation au tourisme durable au bénéfice de 30 jeunes de la région de l’océan Indien.

À terme, l’OIF prévoit la mise en place, dans les différentes régions de l’espace francophone, de réseaux sur les thèmes prioritaires pour la Francophonie : « Jeunesse, droits de l’Homme, démocratie et paix » ; « Jeunesse et culture numérique » ; « Jeunesse et développement durable».
Ces ateliers s’inscrivent dans la perspective de la 4e École d’été de la Francophonie qui se déroulera en Mauritanie, à Nouakchott, du 19 au 26 juillet 2011 sur le thème « Jeunesse, migrations internationales et développement dans l’espace francophone ».

Source : http://www.fasozine.com/index.php/societe/societe/6028-qu...

29/10/2010

La Francophonie veut consolider son rôle diplomatique

Abdou%20Diouf_1_0.jpg

« La Francophonie dispose d’un atout considérable même si elle ne dispose pas de beaucoup de financements : elle compte des pays membres aussi bien du Nord que du Sud », soulignent des responsables de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à la veille du sommet de Montreux.

Seule grande faiblesse en ce qui concerne le maintien de la paix, le fait que 84 % des intervenant sur le terrain sont anglophones et travaillent dans 56 % de pays francophones, ce qui manque d’efficacité en raison des difficultés à se comprendre et à mener des enquêtes en cas de dérapage comme cela été le cas en République démocratique du Congo.

Pour y remédier, l’OIF a lancé une série de formations dans les pays francophones pour qu’ils puissent assumer un rôle plus important. « Nous travaillons avec le Département du maintien de la paix de l’ONU pour former des troupes susceptibles de participer, par exemple du Burkina Faso ou du Bénin ». Autre activité soutenue par l’OIF, la traduction des manuels qui sont presque toujours en anglais en version française.

Cette stratégie fait aussi partie d’un ensemble de démarches où les pays du Sud et notamment africains, réclament avec le soutien de certains partenaires du Nord dont la France une part plus grande au sein des instances dirigeantes du FMI, de la Banque mondiale et du Conseil de sécurité de l’ONU.

Autre sujet brûlant, celui du respect des droits de l’homme. Montreux sera en effet l’occasion de relancer le combat, dix ans après l’adoption de la Déclaration de Bamako.
Un certain nombre de résolution dont certaines sont co-présentées par des pays africains et des partenaires comme la France ou le Canada portent sur des sujets d’actualité : piraterie, terrorisme, criminalité transversale mais aussi la reconstruction de Haïti, pays-membre.

Cinq pays sont candidats : Emirats arabes Unis, République dominicaine, Bosnie, Monténégro et Estonie, et deux pays qui ont de fortes minorités francophones comme l’Algérie et Israël n’en font pas toujours pas partie.

Quant à la candidature de l’actuel secrétaire-général Abdou Diouf, elle est la seule soutenue par un certain nombre de pays africains mais aussi par la France et le Canada. La Francophonie est aussi impliquée dans la réforme du système de sécurité pour aider les pays à réorganiser leurs systèmes, militaires mais aussi civils. Elle met aussi l’accent sur la poursuite de ses missions de médiation – Guinée, Madagascar etc. et d’aide à l’état de droit. La RDC est candidate pour accueillir le prochain sommet de l’OIF.

Source : http://www.rfi.fr/general/20101021-francophonie-veut-cons...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu